Promouvoir l’auto-entreprise

02/08/2011
Promouvoir l’auto-entreprise

Près de 200 projets d’entreprenariat soumis par les jeunes diplômés sans emploi issus de 20 pays membres de la conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie (CONFEJES), dont le Togo,  sont examinés depuis lundi à Lomé par les Experts.

Au terme de la sélection, les meilleurs projets bénéficieront des financements du Fonds d’insertion des jeunes (FIJ), entre 1 et 3 millions de Fcfa pour chaque dossier.

La ministre du Développement à la base, de l’artisanat, de la Jeunesse et de l’emploi, Victoire Tomégah-Dogbé, a ouvert la réunion de sélection. Elle avait à ses côtés, Youssouf Fall, secrétaire général de CONFEJES, Christophe Tchao et Nicoué Broohm respectivement,  ministre des Sports et du Travail.

«La CONFEJES a mis en place le FIJ en 1994, dont le but est de promouvoir l’auto emploi des jeunes diplômés sans emploi en leur donnant une formation en entreprenariat et en leur octroyant des financements pour le démarrage de leur micro entreprise », a rappelé Mme Tomégah-Dogbé.

M. Fall a indiqué que le Togo avait présenté 20 projets.

En marge de la réunion, Victoire Dogbé-Tomegah remis des chèques de 500.000 FCFA à chacun des 10 jeunes diplômés sans emploi récemment formés à Nostè en entreprenariat. 

Quatre autres jeunes ont également bénéficier chacun d’une aide de 600.000 FCFA de financement additionnel du FIJ pour développer leur petite entreprise.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !