Propriété privée

10/04/2013
Propriété privée

Les entreprises togolaises innovent, sont parfois à l’origine d’inventions susceptible d’être brevetées, mais la plupart ignorent les règles élémentaires de propriété intellectuelle ou industrielle. C’est pour cette raison que l’Agence nationale de promotion et de garantie de financement des petites et moyennes entreprises (ANPGF) et la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT) organisent mercredi une session d’information.

Une réunion destinée à expliquer aux chefs d’entreprise les démarches à accomplir pour bénéficier d’une garantie juridique à peu près totale.  

Gaël Ahoomey-Zunu, le président du Comité de direction de l’ANPGF, souligne que la plupart des opérateurs privés ne prennent pas suffisamment de précautions ou ne connaissent tout simplement pas la législation locale et internationale.

« La protection de la propriété intellectuelle reste un défi que les entrepreneurs togolais doivent relever en matière de compétitivité et de conquête de marché », estime Loukoumanou Boukari, expert de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.