Propriété privée

10/04/2013
Propriété privée

Les entreprises togolaises innovent, sont parfois à l’origine d’inventions susceptible d’être brevetées, mais la plupart ignorent les règles élémentaires de propriété intellectuelle ou industrielle. C’est pour cette raison que l’Agence nationale de promotion et de garantie de financement des petites et moyennes entreprises (ANPGF) et la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT) organisent mercredi une session d’information.

Une réunion destinée à expliquer aux chefs d’entreprise les démarches à accomplir pour bénéficier d’une garantie juridique à peu près totale.  

Gaël Ahoomey-Zunu, le président du Comité de direction de l’ANPGF, souligne que la plupart des opérateurs privés ne prennent pas suffisamment de précautions ou ne connaissent tout simplement pas la législation locale et internationale.

« La protection de la propriété intellectuelle reste un défi que les entrepreneurs togolais doivent relever en matière de compétitivité et de conquête de marché », estime Loukoumanou Boukari, expert de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.