Propriété privée

10/04/2013
Propriété privée

Les entreprises togolaises innovent, sont parfois à l’origine d’inventions susceptible d’être brevetées, mais la plupart ignorent les règles élémentaires de propriété intellectuelle ou industrielle. C’est pour cette raison que l’Agence nationale de promotion et de garantie de financement des petites et moyennes entreprises (ANPGF) et la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT) organisent mercredi une session d’information.

Une réunion destinée à expliquer aux chefs d’entreprise les démarches à accomplir pour bénéficier d’une garantie juridique à peu près totale.  

Gaël Ahoomey-Zunu, le président du Comité de direction de l’ANPGF, souligne que la plupart des opérateurs privés ne prennent pas suffisamment de précautions ou ne connaissent tout simplement pas la législation locale et internationale.

« La protection de la propriété intellectuelle reste un défi que les entrepreneurs togolais doivent relever en matière de compétitivité et de conquête de marché », estime Loukoumanou Boukari, expert de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.