Prospérité commune

22/06/2011
Prospérité commune

La première Journée économique Maroc-Togo se déroule mercredi à Lomé. Elle est organisée par le ministère marocain du Commerce extérieur, via son agence spécialisée « Maroc Export », et la Chambre de commerce et d’industrie du Togo. 

Les travaux sont présidés par Abdellatif Mazouz, le ministre marocain du Commerce extérieur et Artème Ahoumey Zunu, son homologue togolais du Commerce. Egalement présent, Saad Benabdallah, le DG de Maroc Export.

De nombreuses entreprises du royaume ont envoyé des représentants à Lomé. Elles sont actives dans les secteurs du BTP, de l’agro-alimentaire, de l’énergie, des télécommunications, du textile, de la pétrochimie ou de la banque.

« La République du Togo est un partenaire stratégique et historique pour le Royaume du Maroc », rappelait lundi Abdellatif Mazouz dans une interview à Republicoftogo.com.

Avec Lomé, il souhaite mettre en œuvre une politique de co-développement prônée par le roi Mohamed VI.

En clair, il s'agit pour les entreprises marocaines de déterminer comment elles peuvent développer les échanges commerciaux et l'investissement  tout en partageant leurs savoir-faire, contribuant ainsi à une prospérité commune. 

Le royaume chérifien estime que le Togo dispose d’un bon potentiel. Sa situation géographique d’abord et son port performant ; ensuite des opportunités dans la banque, la finance, l'électricité, les technologies de l'information, la santé et les mines.

Informations complémentaires

MAROC EXPORT.xlsb 45,56 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.