Prospérité commune

22/06/2011
Prospérité commune

La première Journée économique Maroc-Togo se déroule mercredi à Lomé. Elle est organisée par le ministère marocain du Commerce extérieur, via son agence spécialisée « Maroc Export », et la Chambre de commerce et d’industrie du Togo. 

Les travaux sont présidés par Abdellatif Mazouz, le ministre marocain du Commerce extérieur et Artème Ahoumey Zunu, son homologue togolais du Commerce. Egalement présent, Saad Benabdallah, le DG de Maroc Export.

De nombreuses entreprises du royaume ont envoyé des représentants à Lomé. Elles sont actives dans les secteurs du BTP, de l’agro-alimentaire, de l’énergie, des télécommunications, du textile, de la pétrochimie ou de la banque.

« La République du Togo est un partenaire stratégique et historique pour le Royaume du Maroc », rappelait lundi Abdellatif Mazouz dans une interview à Republicoftogo.com.

Avec Lomé, il souhaite mettre en œuvre une politique de co-développement prônée par le roi Mohamed VI.

En clair, il s'agit pour les entreprises marocaines de déterminer comment elles peuvent développer les échanges commerciaux et l'investissement  tout en partageant leurs savoir-faire, contribuant ainsi à une prospérité commune. 

Le royaume chérifien estime que le Togo dispose d’un bon potentiel. Sa situation géographique d’abord et son port performant ; ensuite des opportunités dans la banque, la finance, l'électricité, les technologies de l'information, la santé et les mines.

Informations complémentaires

MAROC EXPORT.xlsb 45,56 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.