Quelques petits conseils aux grands patrons

19/12/2012
Quelques petits conseils aux grands patrons

Le HEC Executive Club, un département de la célèbre école de commerce française, propose depuis mercredi un cycle de formation aux techniques du management destiné aux responsables des grandes entreprises du Togo.

Le responsable de HEC Education, Olivier Dubigeon (photo), a indiqué «qu’il importait désormais aux dirigeants des sociétés d’orienter la gestion afin de produire de la valeur ajoutée, de mieux connaître l’environnement de leur secteur d’activité et de développer les capacités managériales ».

In fine, l’objectif de cette formation haut de gamme est de parvenir à davantage de compétitive pour les entreprises.

HEC Executive Club est le fruit d’un partenariat entre la Chambre de Commerce et d'Industrie du Togo (CCIT), le Groupe HEC de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris (CCIP)

HEC Paris se déploie sur le continent africain depuis plusieurs années en développant des programmes d’accompagnement et de formation à destination des administrations publiques, des organisations patronales, des entreprises internationales et des filières agricoles. L’Ecole adapte ses programmes dans une logique de partenariat et favorise le dialogue entre les secteurs public et privé, en tenant compte de l’environnement économique, politique, social et culturel des pays concernés.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un modèle exemplaire de la coopération européenne

Coopération

Fréquentes au Togo, les pluies tropicales provoquent d’importantes inondations, notamment en milieu urbain.

Veille sanitaire

Santé

La grippe aviaire a fait son retour dans deux préfectures. Des mesures d'urgence ont été imposées doublées d'une surveillance sanitaire.

Rien ne va plus à Kinshasa

Union Africaine

En RDC, le médiateur togolais Edem Kodjo est dans l'incapacité de réunir le pouvoir et l'opposition. 

Le secteur privé ne contribue pas pleinement à la politique de relance

Développement

Le Togo, via différents accords et conventions, s’est engagé a utiliser de la façon la plus efficace l’aide publique au développement (APD).