Reconversion et protection du littoral

03/10/2014
Reconversion et protection du littoral

Imaginer d'autres moyens de subsistance

Afin de lutter contre l’érosion côtière, il est désormais interdit d’extraire du sable marin. Problème : des milliers de Togolais qui vivaient de cette activité, notamment dans la région d’Aného, se retrouvent sur le carreau.

Les pouvoirs publics, soutenus par la FAO, viennent de lancer une étude sur un projet de reconversion. L’objectif est triple : protéger le littoral, s’adapter aux changements climatiques et trouver une activité économique viable pour tous ceux qui vivaient jusqu’à présent de la vente du sable marin.

Il s’agit d’améliorer les conditions d’existence et moyens de production des communautés; de renforcer les communautés pour réhabiliter et conserver la biodiversité et les écosystèmes côtiers;  de mettre en place des instruments juridiques et financiers susceptibles de favoriser les deux axes précédents, explique Antonio Isaac Monteiro, le représentant de la FAO au Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.

Le Togo grappille un petit point

Sport

La FIFA a publié jeudi son classement mensuel. Le Togo gagne un point. Il se retrouve à la 128e place au plan mondial.