Redistribution des revenus miniers

18/03/2013
Redistribution des revenus miniers

Le rapport 2011 sur l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) au Togo a été publié fin février. Son contenu réserve de bonnes surprises. En effet, l’écart financier entre le montant déclaré et versé par les sociétés minières et les recettes perçues par de l'Etat est insignifiant; 187.000 Fcfa ; il était d’un milliard en 2010.

Dans la foulée de ce rapport, des organisations de la société civile viennent de créer une coalition baptisée « Publiez ce que vous payez ». A sa tête Mensah Franco Todzro (photo).

Republicoftogo.com : Que est l’objectif de cette coalition ?

Mensah Franco Todzro : C’est un regroupement international qui rassemble plus de 600 organisations de la société civile qui luttent pour la transparence dans les industries extractives.

Il s’agit de veiller à ce que les ressources destinées aux communautés soient bien gérées afin qu’elles tirent directement profit des revenus générés par les industries minières.

Republicoftogo.com : Que comptez-vous faire au Togo ?

Mensah Franco Todzro : La société civile est le 3è pilier dans les industries extractives.

Notre mission est de veiller à la bonne gestion des fonds perçus par les communautés bénéficiaires. Nous allons aider celles-ci à bien utiliser les fonds.

Nous allons demander à l’Etat de publier les contrats afin que tout soit transparent et connaître la part qui revient aux populations riveraines des sites miniers ; une disposition prévue par la loi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !