Regain de dynamisme

31/10/2013
Regain de dynamisme

‘A la tête de l’UEMOA, le président Faure Gnassingbé a su insuffler un nouveau dynamisme’.Le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otéth Ayassor (photo), n’a pas tari d’éloges à l’endroit du chef de l’Etat lors d’une conférence de presse organisée jeudi pour faire le bilan de son action à la tête de l’organisation. 

 Un bilan qu’il juge ‘exemplaire’. Il a innové en ouvrant des chantiers majeurs, notamment celui de la paix, de la sécurité alimentaire et du financement des économies de l’Union’, a-t-il déclaré.

Porté à la tête de l’UEMOA en 2011, le président du Togo a su, tout au long de son mandat, apporter de l’air frais en mettant en place des mécanismes susceptibles d’aboutir à des réformes effectives. Pas évident au départ.

L’une des innovations marquantes est la création de Comités de haut niveau placés sous la direction de chefs d’Etat, dont le rôle a été de conduire plusieurs grands chantiers : paix, sécurité alimentaire, stratégies de financement, énergie, etc…

Le président Faure Gnassingbé a mis en place, en décembre 2011, un Comité dont le rôle a été de proposer des pistes pour remédier aux déficits de production alimentaires enregistrés dans plusieurs Etats de l’Union. Des mesures à court, moyen et long terme, ont été proposées. 

Le rapport axé sur les perspectives pour une agriculture durable au sein de l’Union a été adopté par la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement lors de leur session de juin 2012 à Lomé.

Au cours de son mandat, Faure Gnassingbé a également mis en place un Haut Comité ad’hoc chargé de définir des stratégies pour le financement de l’Union. Il a préconisé des mesures dont l’objectif est de relever le taux de l’épargne et sa canalisation vers l’investissement ainsi que l’accroissement des crédits bancaires et la réduction des taux d’intérêt.

Enfin dans le secteur de l’énergie, il faut signaler le lancement de l’initiative régionale pour l’énergie durable. Son but est de résorber le déficit dont souffrent les pays membres de l’UEMOA. Avec cet outil institutionnel, la réalisation des projets financés par le Fonds de développement de l’énergie a été accélérée.

Il faut noter par ailleurs que c’est sous la présidence togolaise que l’Union a décidé d’institutionnaliser une revue annuelle des réformes dans les Etats membres, placée sous la conduite des Chefs de gouvernement. Un acte additionnel vient matérialiser cette volonté d’agir avec une plus grande efficacité dans le domaine des réformes, dans un contexte ou pour l’heure seuls 45% des réformes sont appliquées.

Dernière innovation importante à mettre au crédit de Faure Gnassingbé, l’obligation de réserve des chefs et membres d’institutions et d’organes communautaires. La Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA a adopté en juin 2012 un acte additionnel qui  exclut la possibilité pour les responsables des institutions communautaires d’occuper des fonctions politiques et d’exercer des activités de même nature durant leur mandat.

Au total, l’Union a connu un regain de dynamisme qui a permis de relancer la machine de l’intégration. Le récent sommet de l’UEMOA à Dakar a d’ailleurs salué le travail accompli.

Lors de sa conférence-bilan, M. Ayassor a invité Thomas Boni Yayi, nouveau président de l’UEMOA à consolider les acquis et faire l’effort d’aller encore plus loin.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé.