Réinventer la Zone franche

07/12/2015
Réinventer la Zone franche

Atsouvi Yawo Sikpa, directeur général de la Sazof

La Sazof (Société d’administration de la Zone franche) laissera prochainement la place à une Agence de promotion des investissements et de la Zone Franche. L’idée est d’inciter de nouveaux opérateurs étrangers à s’implanter au Togo en bénéficiant d’une fiscalité douce et d’un marché régional en croissance. La position géographique de Lomé en fait un lieu idéal pour exporter vers les pays de l’hinterland (Mali, Niger et Burkina Faso). Le port a été largement modernisé comme d’ailleurs le réseau routier menant à ces trois pays.

64 entreprises sont actuellement installées en Zone franche ; elles emploient 12.000 personnes dans des secteurs variés : chaîne d’assemblage de poids lourds, industrie chimique, matériaux de construction, etc…

La Sazof travaille à une extension du site à Adétikopé (30 km de Lomé), celui situé à proximité du port est saturé.

Vingt quatre ans après sa création (un projet soutenu à l’époque par l’Overseas Private Investment Coroporation, OPIC), la zone franche veut se réinventer.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.