Rendez-vous de chantier

12/11/2014
Rendez-vous de chantier

Relancer le tourisme d'affaires et permettre l'organisation de conférences internationales

Présenté en conseil de ministre le 4 novembre dernier, le projet de loi sur la nationalisation et le transfert de propriété de l’ensemble immobilier du ‘2 février’ à Lomé a été adopté deux jours plus tard par les députés.

Une nouvelle aventure commence pour ce qui fut l’un des plus luxueux hôtels d’Afrique de l’Ouest dans les années 90.

La tour de verre de 35 étages situé en face du Palais des congrès devait être rénové par un fonds d’investissement libyen. Cela n’a jamais été le cas, même avant la chute du régime Kadhafi. Au regard de la situation actuelle, les probabilités étaient devenues tout simplement inexistantes.

De ce fait, l’Etat a récupéré le bâtiment. Un opérateur étranger, dans le cadre d’un PPP (partenariat public privé), devrait réhabiliter l’hôtel pour en faire un 5 étoiles. L’investissement est conséquent – on évoque le chiffre de 80 millions de dollars, peut-être davantage - vu l’état général du complexe.

La décision de réhabiliter l’hôtel procède d’un constat simple : Lomé ne dispose d’aucune structure hôtelière capable de répondre à la demande du tourisme d’affaires et de conférences. Un marché florissant que le Togo avait su exploiter dans les années 80.

La renaissance du 2 février sera également génératrice d’emplois directs et indirects, ce qui n’est pas négligeable pour des jeunes urbains souvent au chômage. 

On ignore quand le concessionnaire sera choisi. La rénovation pourrait prendre entre 12 et 18 mois.

Quant à l’hôtel Sarakawa, jadis géré par le Groupe Accor, plusieurs dizaines de millions d’euros sont nécessaires pour sa rénovation. L’Etat pourrait s’engager avec un opérateur international sous la forme là aussi d’un PPP.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !