Renforcer l'impact de l'AGOA sur les économies africaines

09/08/2017
Renforcer l'impact de l'AGOA sur les économies africaines

La salle de conférence où se déroule le forum de l'AGOA

Le forum annuel de l'AGOA (African Growth and Opportunity Act; Loi sur la croissance et les opportunités de développement en Afrique) s’est ouvert mercredi à Lomé.

Le Premier ministre Komi Selom Klassou, qui représentait le chef de l’Etat, a salué le rôle de cette loi qui constitue un important pilier de la relation commerciale entre les pays d’Afrique et les Etats-Unis.

M. Klassou a parlé d’’alliance stratégique’ susceptible d’améliorer la gouvernance et d’accélérer la croissance et le développement.

Mais le partenariat instauré par l’AGOA doit être sans cesse repensé et améliorer pour rester efficace, a souligné le chef du gouvernement. Et c’est bien l’objectif de la conférence de Lomé.

Si l’AGOA a affiché de bons résultats ces dernières années, la tendance est plutôt à la baisse. 24 milliards de dollars exportés aux Etats-Unis en 2014 et seulement 17 milliards en 2015.

D’ou l’impérieuse nécessité, a dit le chef du gouvernement, de mener une réflexion approfondie afin de dynamiser son impact pour la création de richesse et pour un développement participatif et inclusif en Afrique.

Le Togo est prêt à jouer sa partition, a martelé Komi Selom Klassou.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.