Renforcer l'impact de l'AGOA sur les économies africaines

09/08/2017
Renforcer l'impact de l'AGOA sur les économies africaines

La salle de conférence où se déroule le forum de l'AGOA

Le forum annuel de l'AGOA (African Growth and Opportunity Act; Loi sur la croissance et les opportunités de développement en Afrique) s’est ouvert mercredi à Lomé.

Le Premier ministre Komi Selom Klassou, qui représentait le chef de l’Etat, a salué le rôle de cette loi qui constitue un important pilier de la relation commerciale entre les pays d’Afrique et les Etats-Unis.

M. Klassou a parlé d’’alliance stratégique’ susceptible d’améliorer la gouvernance et d’accélérer la croissance et le développement.

Mais le partenariat instauré par l’AGOA doit être sans cesse repensé et améliorer pour rester efficace, a souligné le chef du gouvernement. Et c’est bien l’objectif de la conférence de Lomé.

Si l’AGOA a affiché de bons résultats ces dernières années, la tendance est plutôt à la baisse. 24 milliards de dollars exportés aux Etats-Unis en 2014 et seulement 17 milliards en 2015.

D’ou l’impérieuse nécessité, a dit le chef du gouvernement, de mener une réflexion approfondie afin de dynamiser son impact pour la création de richesse et pour un développement participatif et inclusif en Afrique.

Le Togo est prêt à jouer sa partition, a martelé Komi Selom Klassou.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.