Réseau routier : financement de l'Uemoa

22/10/2009
Réseau routier : financement de l'Uemoa

L'Uemoa va accorder une aide de près d'un milliard et demi de francs CFA pour le financement d'études techniques relatives à la rénovation du réseau routier au Togo. Le ministre des Travaux publics, Komlan Kadjé et le directeur général de l'agence d'exécution des travaux urbains (Agetur), Momboza Halaoui, ont signé début octobre à Ouaga une convention avec le président de la Commission de Union économique et monétaire ouest africaine, Soumaïla Cissé.

Le DG d'Agetur Togo, maître d'ouvrage délégué du projet, donne des précisions sur ce financement. Republicoftogo.com : Comment cet argent va-t-il être utilisé ?

Momboza Halaoui :

L'enveloppe de1,3 milliards de francs va servir à effectuer des études techniques, économiques et d'impact environnemental et social concernant le projet de dédoublement de la nationale N°1 depuis Lomé jusqu'à Sinkansé (667 km).

L'autre volet concerne la route qui va de la frontière Ghana, en passant par Natchamba-Kabou-Kara-Kémérida, jusqu'à la frontière du Bénin (115 km).

L'objectif naturellement est d'améliorer les conditions de transports et de transit routier et de protéger le patrimoine routier du Togo et de la sous région. Cette étude permettra de mettre à la disposition de l'Etat togolais et de la Commission de l'Uemoa des informations techniques et financières fiables et indispensables à la mobilisation des ressources financières pour les travaux de réhabilitation et de construction de ces axes.

Republicoftogo.com : Quel est le rôle d'Agetur dans la mise en Œuvre du projet ?

Momboza Halaoui :

L'agence d'exécution des travaux urbain (Agetur) a signé cette convention au titre de maître d'ouvrage délégué.

Cela signifie que l'UEMOA, qui est le maître d'ouvrage, concède l'exécution du projet à notre agence. Nous allons donc nous charger de lancer les appels d'offre pour le recrutement des bureaux d'étude et des compétences nécessaires pour la réalisation de cette étude.

Republicofotogo.com : Quel délai vous fixez-vous pour achever ces études ?

Momboza Halaoui :

La convention prévoit que l'exécution des travaux d'études se fera en 19 mois à compter de la mise en place de la première tranche des fonds. 

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.