Retour aux valeurs sûres

23/04/2014
Retour aux valeurs sûres

La Chambre du commerce et d’industrie du Togo (CCIT) organise du 22 au 29 avril la première édition de ‘Pagne en fête’, une manifestation destinée à promouvoir le célèbre tissu qui avait fait la renommée du grand marché de Lomé et la fortune des revendeuses (Nanas Benz) dans les années 70-80. 

Le Wax, qui s’inspire des Batiks javanais, est réalisé avec des cires hydrophobes. 

Le top qualité est toujours conçu et fabriqué par Vlisco et UniWax, les marques phares, mais les contrefaçons et les productions étrangères sont désormais légions. Moins chères, elles inondent les marchés d’Afrique de l’Ouest ; le Togo n’est pas épargné.

Ce premier rendez-vous, qui se déroule sur l’esplanade du Palais des congrès de Lomé, entend promouvoir le pagne original, celui qui offre qualité et créativité.

Des exposants togolais, mais aussi béninois, ghanéens, nigérians, burkinabés, sénégalais et ivoiriens sont présents occupent les 200 stands.

‘Pagne en fête est une opportunité de promotion et de vente des pagnes, notamment ceux conçus par des créateurs africains et un focus particulier est porté sur les légendaires Nanas Benz du Togo’, a expliqué Jonathan Fiawoo, le président de la CCIT.

‘Pagne en fête’ propose des expositions-vente, des conférences, des ateliers pratiques, des défilés de mode avec des créateurs internationaux et nationaux (Alphadi, Gil Touré, Bamondi, Ayanick), des projections de films.

Des fêtes du même type seront organisées à Kara, Sokodé, Atakpamé, Dapaong.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !