Réunion jeudi des ministres des Finances

28/11/2008
Réunion jeudi des ministres des Finances

Le Togo et ses partenaires de la zone franc participeront jeudi prochain à Abidjan à une conférence pour débattre des effets de la crise financière sur les économies de la zone. C'est le ministre togolais de l'Economie et des Finances, Adji Othèth Ayassor, qui représentera son pays à cette réunion.

Outre les ministres des Finances, cette réunion de deux jours regroupera ceux chargés du développement, ainsi que les présidents de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cémac, 6 pays) et de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa, 8 pays).Le gouverneur de la Banque centrale des Etats d'Afrique de l'ouest (Bceao) Philippe-Henri Dacoury-Tabley et son homologue de la Banque des Etats d'Afrique centrale (BEAC) Philibert Andzembé, vont également pendre part à cette réunion, ainsi que les responsables des institutions de financements sous-régionales.

Les 15 ministres de la zone franc réunis en octobre à Washington, en marge des assemblées annuelles de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI), avaient "diligenté" une étude sur l'impact de cette crise sur leurs économies.

La Zone Franc regroupe l'Uemoa, la Cémac et les Comores.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Pas suffisant pour être qualifié

Sport

Malgré sa victoire dimanche à Lomé face au Gabon (2-1), le Togo dit adieu au second tour des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans.

L'ambassadeur américain n'hésite pas à donner de sa personne

Environnement

L’ambassadeur du Togo à Lomé, David Gilmour, est un homme de terrain. Il l’a prouvé samedi en participant à l’opération ‘plage propre’.

L'UL n'est pas Harvard, mais ...

Tech & Web

En 2004, Mark Zuckerberg étudiant à Harvard, crée The Facebook, un réseau social inter-universités.  En 2018, l'UL lance Rescoul.

Le Togo devance les attentes de la Banque mondiale

Développement

La Banque mondiale préconise le recours aux solutions innovantes pour accélérer l'électrification en Afrique.