Réussir ensemble

30/04/2014
Réussir ensemble

L’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) et la société de travaux publics Sogea-Satom (Groupe Vinci) ont décidé de conjuguer leurs efforts pour proposer des emplois à des cadres togolais.

Un accord a été signé en ce sens entre Comlan Amoussou, le directeur général de l’ANPE et Laurent Fontaine de Sogea-Satom.

Sogea-Satom va offrir des stages aux étudiants diplômés des écoles de référence en génie civil, génie électrique et en génie mécanique et s’engage a recruter une dizaine de collaborateurs chaque année et à financer des projets d’entreprises innovants.

‘Ce partenariat a pour objectif de promouvoir l’embauche, la formation et le suivi des jeunes cadres togolais. Il s’agit également d’accompagner les projets d’entreprises et la promotion de l’auto-emploi dans le cadre, notamment d’une structure dédiée chez Sogea Satom dénommée Initiative Sogea Satom pour l’Afrique (ISSA)’, a indiqué Laurent Fontaine, directeur général de la filiale togolaise du Groupe de TP.

Projets solidaires

L’ISSA finance les projets d’investissement concrets et tangibles, qui apportent un réel développement à la structure soutenue. La priorité est donnée aux projets entrepreneuriaux, créateurs d’emplois durables, qui contribuent à l’indépendance économique et au développement des populations. 

L’ISSA ne finance pas de projets ponctuels, même s’ils sont orientés vers la solidarité. 

L’ISSA soutient l’aide à l’initiative économique et l’aide à l’initiative sociale. Elle accompagne les coopératives, les groupements, les tontines et les entrepreneurs individuels. Cette aide permet de dynamiser l’activité économique à proximité des chantiers de l’entreprise.

L’objectif est de soutenir les initiatives locales et les projets innovants, qui contribuent à l’autonomie des communautés, dans les domaines de l’éducation, de la santé et de l’énergie.

La société a par ailleurs annoncé qu’elle allait démarrer les travaux de réhabilitation et le renforcement de la route Témédja-Badou-Fre Ghana, ainsi que la bretelle Kougnohou (région des Plateaux).  Le projet, d’un montant de 47 millions d’euros, est financé par la BOAD (Banque Ouest Africaine de Développement).

D'une longueur de 94 km, les travaux se dérouleront sur 24 mois. 

Cette route de montagne permettra de désenclaver la région et la ville de Badou, et de relancer la culture de café et de cacao très présente dans cette zone.

Sogea Satom est implanté depuis 60 ans au Togo. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.