Revendications sociales en zone franche

08/11/2010
Revendications sociales en zone franche

Les employés de la Société Strouk Fielt, installée en zone franche, menacent de se mettre en grève à partir de mardi.
Ils reprochent à la direction de cette entreprise fabriquant des médicaments de ne pas respecter la réglementation sur les droits des travailleurs en zone franche
« Aucune prime n’est payée dans cette société, les responsables nous considèrent à la limite comme des sauvages », a expliqué sur Kanal FM, Fayosse Koffi, délégué du Syndicat national des travailleurs de la zone franche.
Les salariés dénoncent pêle-mêle 57 heures de travail par semaine contre 40 heures prescrites par la SAZOF, pas de contrat de travail, pas de cantine ni de dispositions sanitaires, salaires largement en deçà du SMIG, conditions inhumaines de travail etc.
Ce mécontentement touche aussi les employés d’Amina, spécialisée dans les mèches artificielles, qui comptent arrêter le travail pour « traitement inhumain et dégradant ».
« Alors que le SMIG a été porté a 28.000 F cfa depuis l’année dernière, Amina paye des salaires de 8 à 12.000 francs par mois. C’est une situation que nous ne pouvons plus supporter », souligne le représentant des employés.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé. 

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.