S’unir ou mourir

13/06/2012
S’unir ou mourir

Un homme qui a un rêve. C’est ainsi que l’Agence Reuters décrit Koffi Gervais Djondo (photo), le fondateur de la compagnie aérienne africaine Asky, dont le siège est au Togo.

L’ancien ministre togolais de l’Industrie, à l’origine de la création d’Ecobank, estime que l’avenir du transport aérien en Afrique passe obligatoirement par un regroupement.

« Il y a plus de 50 pays en Afrique et chacun, pour des raisons de prestige, veut avoir sa compagnie. C’est ridicule et anti-économique. Mieux vaut allier les compétences pour bâtir un groupe de poids capable un jour de rivaliser avec Air France ou Lufthansa », explique M. Djondo.

Des dizaines de compagnies régionales sont en concurrence sur les mêmes routes, certaines ne survivront pas.

Enfin, Koffi Gervais Djondo pointe du doigt un autre problème, celui de l’accord ciel ouvert, signé il y a vingt ans à Yamoussoukro, et qui n’est pas appliqué.

Depuis son lancement en janvier 2010, Asky n’a pas été en mesure d’obtenir les droits de trafic vers le Sénégal ; un gros marché. Les autorités protègent leur propre compagnie Sénégal Airlines.

Bref, le rêve n’est pas prêt de se réaliser.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.