S’unir ou mourir

13/06/2012
S’unir ou mourir

Un homme qui a un rêve. C’est ainsi que l’Agence Reuters décrit Koffi Gervais Djondo (photo), le fondateur de la compagnie aérienne africaine Asky, dont le siège est au Togo.

L’ancien ministre togolais de l’Industrie, à l’origine de la création d’Ecobank, estime que l’avenir du transport aérien en Afrique passe obligatoirement par un regroupement.

« Il y a plus de 50 pays en Afrique et chacun, pour des raisons de prestige, veut avoir sa compagnie. C’est ridicule et anti-économique. Mieux vaut allier les compétences pour bâtir un groupe de poids capable un jour de rivaliser avec Air France ou Lufthansa », explique M. Djondo.

Des dizaines de compagnies régionales sont en concurrence sur les mêmes routes, certaines ne survivront pas.

Enfin, Koffi Gervais Djondo pointe du doigt un autre problème, celui de l’accord ciel ouvert, signé il y a vingt ans à Yamoussoukro, et qui n’est pas appliqué.

Depuis son lancement en janvier 2010, Asky n’a pas été en mesure d’obtenir les droits de trafic vers le Sénégal ; un gros marché. Les autorités protègent leur propre compagnie Sénégal Airlines.

Bref, le rêve n’est pas prêt de se réaliser.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !