S’unir ou mourir

13/06/2012
S’unir ou mourir

Un homme qui a un rêve. C’est ainsi que l’Agence Reuters décrit Koffi Gervais Djondo (photo), le fondateur de la compagnie aérienne africaine Asky, dont le siège est au Togo.

L’ancien ministre togolais de l’Industrie, à l’origine de la création d’Ecobank, estime que l’avenir du transport aérien en Afrique passe obligatoirement par un regroupement.

« Il y a plus de 50 pays en Afrique et chacun, pour des raisons de prestige, veut avoir sa compagnie. C’est ridicule et anti-économique. Mieux vaut allier les compétences pour bâtir un groupe de poids capable un jour de rivaliser avec Air France ou Lufthansa », explique M. Djondo.

Des dizaines de compagnies régionales sont en concurrence sur les mêmes routes, certaines ne survivront pas.

Enfin, Koffi Gervais Djondo pointe du doigt un autre problème, celui de l’accord ciel ouvert, signé il y a vingt ans à Yamoussoukro, et qui n’est pas appliqué.

Depuis son lancement en janvier 2010, Asky n’a pas été en mesure d’obtenir les droits de trafic vers le Sénégal ; un gros marché. Les autorités protègent leur propre compagnie Sénégal Airlines.

Bref, le rêve n’est pas prêt de se réaliser.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.