S’unir ou mourir

13/06/2012
S’unir ou mourir

Un homme qui a un rêve. C’est ainsi que l’Agence Reuters décrit Koffi Gervais Djondo (photo), le fondateur de la compagnie aérienne africaine Asky, dont le siège est au Togo.

L’ancien ministre togolais de l’Industrie, à l’origine de la création d’Ecobank, estime que l’avenir du transport aérien en Afrique passe obligatoirement par un regroupement.

« Il y a plus de 50 pays en Afrique et chacun, pour des raisons de prestige, veut avoir sa compagnie. C’est ridicule et anti-économique. Mieux vaut allier les compétences pour bâtir un groupe de poids capable un jour de rivaliser avec Air France ou Lufthansa », explique M. Djondo.

Des dizaines de compagnies régionales sont en concurrence sur les mêmes routes, certaines ne survivront pas.

Enfin, Koffi Gervais Djondo pointe du doigt un autre problème, celui de l’accord ciel ouvert, signé il y a vingt ans à Yamoussoukro, et qui n’est pas appliqué.

Depuis son lancement en janvier 2010, Asky n’a pas été en mesure d’obtenir les droits de trafic vers le Sénégal ; un gros marché. Les autorités protègent leur propre compagnie Sénégal Airlines.

Bref, le rêve n’est pas prêt de se réaliser.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.