Secteur extractif : revenus en hausse

03/09/2015
Secteur extractif : revenus en hausse

Le Togo s’est engagé dans l’apprentissage des principes de transparence

Le Togo a adhéré en 2013 à l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE), une coalition composée de gouvernements, d'entreprises, de groupes issus de la société civile, d'investisseurs et d'organisations internationales.

L’ITIE veille à une meilleure gouvernance dans les pays riches en ressources à travers la vérification et la publication complète des paiements effectués par les entreprises et des revenus perçus par les gouvernements provenant du pétrole, du gaz et des minerais. 

Avec l’essor de l’activité minière, le Togo s’est engagé dans l’apprentissage des principes de transparence.

Le Togo vient de rendre public son rapport pour l’année 2013. On y apprend que les revenus générés par le secteur extractif sont en hausse par rapport aux années précédentes et totalisent un montant de 22,407 milliards de Fcfa.

La contribution directe au budget de l’Etat est de 22,323 milliards soit 99,7% du total des revenus du secteur, constitués essentiellement par les phosphates et le ciment.

Le secteur extractif contribue à hauteur de 18,5% du total des exportations du Togo, selon les chiffres de la Direction Générale de la Statistique et de la Comptabilité Nationale (DGSCN). 

Les principaux produits miniers exportés sont le phosphate, le clinker et l’or qui représentent respectivement 27%, 49% et 24% de l’ensemble des exportations du secteur, précise le rapport.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !