Secteur informel : le win-win du gouvernement

25/11/2014
Secteur informel : le win-win du gouvernement

Ingrid Awadé, directrice générale de la DOSI

Le gouvernement entend favoriser l'organisation du secteur informel qui emploie de très nombreux togolais.

C’est la raison pour laquelle le gouvernement a créé la Délégation à l’organisation du secteur informel (DOSI). Son objectif est d’y voir un peu plus clair et de structurer, dans la mesure du possible, l’ensemble des activités qu’il recouvre. C’est aussi un moyen de lever des impôts auprès d’une catégorie de professionnels qui n’en a jamais payé. Un manque à gagner considérable pour le Trésor public.

Ainsi, la DOSI s’est engagée dans la formalisation du métier de moto-taxi. Ils seraient plusieurs dizaines de milliers à exercer ce métier. Près de 5000 bénéficient d’ores et déjà d’une mutuelle et de financements pour acheter leur moto à crédit. En échange, ils s’engagent à déclarer leurs revenus. Une politique du gagnant-gagnant qui pourrait être étendue à d’autres pans de l’économie informelle.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.

Victoire de Prinz Lorenzo

Sport

Le boxeur togolais Prinz Lorenzo s'est imposé vendredi soir à Kara face au Bosniaque Milos Janjani.