Secteur informel : le win-win du gouvernement

25/11/2014
Secteur informel : le win-win du gouvernement

Ingrid Awadé, directrice générale de la DOSI

Le gouvernement entend favoriser l'organisation du secteur informel qui emploie de très nombreux togolais.

C’est la raison pour laquelle le gouvernement a créé la Délégation à l’organisation du secteur informel (DOSI). Son objectif est d’y voir un peu plus clair et de structurer, dans la mesure du possible, l’ensemble des activités qu’il recouvre. C’est aussi un moyen de lever des impôts auprès d’une catégorie de professionnels qui n’en a jamais payé. Un manque à gagner considérable pour le Trésor public.

Ainsi, la DOSI s’est engagée dans la formalisation du métier de moto-taxi. Ils seraient plusieurs dizaines de milliers à exercer ce métier. Près de 5000 bénéficient d’ores et déjà d’une mutuelle et de financements pour acheter leur moto à crédit. En échange, ils s’engagent à déclarer leurs revenus. Une politique du gagnant-gagnant qui pourrait être étendue à d’autres pans de l’économie informelle.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.