Secteur informel : le win-win du gouvernement

25/11/2014
Secteur informel : le win-win du gouvernement

Ingrid Awadé, directrice générale de la DOSI

Le gouvernement entend favoriser l'organisation du secteur informel qui emploie de très nombreux togolais.

C’est la raison pour laquelle le gouvernement a créé la Délégation à l’organisation du secteur informel (DOSI). Son objectif est d’y voir un peu plus clair et de structurer, dans la mesure du possible, l’ensemble des activités qu’il recouvre. C’est aussi un moyen de lever des impôts auprès d’une catégorie de professionnels qui n’en a jamais payé. Un manque à gagner considérable pour le Trésor public.

Ainsi, la DOSI s’est engagée dans la formalisation du métier de moto-taxi. Ils seraient plusieurs dizaines de milliers à exercer ce métier. Près de 5000 bénéficient d’ores et déjà d’une mutuelle et de financements pour acheter leur moto à crédit. En échange, ils s’engagent à déclarer leurs revenus. Une politique du gagnant-gagnant qui pourrait être étendue à d’autres pans de l’économie informelle.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé.