Secteur informel : le win-win du gouvernement

25/11/2014
Secteur informel : le win-win du gouvernement

Ingrid Awadé, directrice générale de la DOSI

Le gouvernement entend favoriser l'organisation du secteur informel qui emploie de très nombreux togolais.

C’est la raison pour laquelle le gouvernement a créé la Délégation à l’organisation du secteur informel (DOSI). Son objectif est d’y voir un peu plus clair et de structurer, dans la mesure du possible, l’ensemble des activités qu’il recouvre. C’est aussi un moyen de lever des impôts auprès d’une catégorie de professionnels qui n’en a jamais payé. Un manque à gagner considérable pour le Trésor public.

Ainsi, la DOSI s’est engagée dans la formalisation du métier de moto-taxi. Ils seraient plusieurs dizaines de milliers à exercer ce métier. Près de 5000 bénéficient d’ores et déjà d’une mutuelle et de financements pour acheter leur moto à crédit. En échange, ils s’engagent à déclarer leurs revenus. Une politique du gagnant-gagnant qui pourrait être étendue à d’autres pans de l’économie informelle.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.