Sécurité alimentaire : l’ANSAT aux avant-postes

13/08/2011
Sécurité alimentaire : l’ANSAT aux avant-postes

Les excédents céréaliers sont en constante augmentation au Togo. De 31.000 tonnes en 2009, l’excédent est passé à 95.000 en 2010 et devrait avoisiner les 76.000 cette année.

L’objectif n’est pas seulement d’assurer le stockage en cas de pénurie alimentaire, mais aussi d’assurer la commercialisation pour permettre aux producteurs d’augmenter leurs revenus.

L'Agence nationale de sécurité alimentaire (ANSAT) a entrepris une tournée de prise de contact avec les revendeurs de céréales dans plusieurs régions. 

Samedi, la délégation de l'ANSAT, conduite par son directeur général,  le colonel Ouro Koura Agadazi (photo), était à Kara pour signer des contrats de vente de maïs avec revendeurs du grand marché de la ville.

"Les contrats stipulent que l'ANSAT vend le maïs à 16.000 Fcfa le sac de 100kg aux femmes qui peuvent les commercialiser à 22.000 sur le marché. L'objectif est d'instaurer un marché planifié et cohérent qui permet à chaque acteur de trouver son bénéfice", a expliqué le patron de l’Agence.

Ce dispositif permet à l'ANSAT d'avoir une maîtrise des prix des denrées alimentaires.

Pour cette année, l'Agence nationale de sécurité alimentaire a constitué

un stock de plus 8.500 tonnes de maïs qu'elle va commercialiser pour limiter les risques pénurie et d’éventuelle spéculation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.