Simplicité, efficacité, transparence

27/03/2015
Simplicité, efficacité, transparence

Olivier Lederer

Le Togo a inauguré en juillet 2014 le Guichet unique du commerce extérieur (Seguce). Ce dispositif géré par Veritas, leader mondial des services d’évaluation de conformité et de certification, permet de favoriser la transparence dans les relations entre les acteurs du commerce et de réduire considérablement les délais de traitement des marchandises.

Ce Guichet s’inscrit dans un processus de rupture intelligente. Il s’agit d’innover en matière de procédures, avec à la clé un gain de temps, un meilleur cadrage des savoir-faire opérationnels nécessaires au développement du pays.

Le nouveau dispositif est de nature à améliorer l’environnement des affaires. 

Seguce a lancé vendredi la phase export au port de Lomé (PAL). Le dispositif totalement informatisé et traçable en temps réel permet de traiter désormais l’ensemble marchandises et conteneurs qui quittent le PAL. Contrôle, formalités douanières, conditionnement, manutention, embarquement ou facturation, toutes les étapes peuvent être suivies en direct par les transitaires, les transporteurs et les affréteurs. Avec gain de temps, efficacité, simplification et transparence à la clé.

‘Seguce est l’un des maillons essentiels pour accompagner la modernisation de l’environnement socio-économique’, souligne Olivier Lederer, le directeur général. 

Des systèmes similaires seront prochainement mis en place aux frontières et à l’aéroport de Lomé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !