Sous les pavés, le 'Grand moule'

06/12/2015
Sous les pavés, le 'Grand moule'

Elom Kada-Sedode et Cina Lawson dimanche à Lomé

Elom Kada-Sedode a reçu dimanche le Grand Prix de l’innovation 2015 pour son ‘grand moule’ , accompagné d'un chèque de 2 millions de Fcfa lors du forum des jeunes entrepreneurs. 

Cette innovation permet de fabriquer en un temps record des briques et des pavés.

Le 2e Prix revient à Nathalie Kpanté pour ‘Choco-Togo’, la fabrication de chocolat Bio 100% togolais. Mais au-delà, le projet consiste à transformer et à produire localement. Jusqu’à présent le Togo se contente d’exporter son cacao.

‘La filière du café cacao au Togo n’a aucune valeur ajoutée car tout est destinée à l’exportation Togo. Nous voulons révolutionner l’industrie agro-alimentaire au Togo en apportant cette valeur ajoutée en offrant un chocolat naturel, bio aux togolais’, a confié Mlle Kpanté.

‘C’est important de voir une jeunesse qui entreprend. Les projets présentés ont été très bien conçus et se proposent à la fois d’accompagner le développement du Togo et de créer des emplois’, a souligné l’une des marraines du Forum Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique.

Cette 3e édition était destinée à accompagner les jeunes entrepreneurs dans la réalisation de leurs projets professionnels.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.