Soutien des institutions africaines

15/08/2008
Soutien des institutions africaines

La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) entend contribuer à l'aménagement des infrastructures routières au Togo.

Mercredi, une cérémonie de signature de deux conventions de financement a eu lieu au siège de la Banque entre Abodoulaye Bio-Tchané, président de la BOAD et le ministre Adji Otèth Ayassor de l'Economie et des Fiances. Au terme de cet accord la Banque met à la disposition du gouvernement togolais un premier prêt d'un montant de cinq milliards deux cent cinquante millions de francs cfa. Ce fonds est destiné à réaménager et bitumer la route Dapaong-Ponio à la frontière du Burkina, soit une distance de 38 km.

Le deuxième prêt d'un montant de un milliard, six cent soixante deux millions cinq cent mille fcfa (1.662 .500) permettra au gouvernement de faire face au phénomène de la vie chère par la promotion de l'agriculture en développant la culture du maïs, du riz et l'achat d'intrants agricoles.

Le président de la BOAD a saisi l'occasion de cette cérémonie, pour réaffirmer l'engagement de son institution à promouvoir le développement dans tous ses axes des pays Ouest Africain dont le Togo.

Le ministre togolais de l'Economie a salué le soutien de la BOAD au Togo.

Le même jour, une autre convention de financement a eu lieu entre Christian Adovelande, président de la Banque d'Investissement et de Développement de la Cedeao (BIDC) et le ministre Ayassor.

D'un montant de 6,5 milliards de Fcfa, ce prêt servira à moderniser les installations de la Compagnie d'Energie Electrique du Togo (CEET).

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !