Swollen-Shoot : Ewovor, l'érradicateur

27/05/2009
Swollen-Shoot : Ewovor, l'érradicateur

Le ministre de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche, Messan Kossi Ewovor (photo), a ouvert mardi à Kpalimé un séminaire sous régional consacré à la lutte contre le Swollen-Shoot, un virus qui met en péril la production de cacao. C'est une maladie du gonflement des rameaux (ce qui justifie le nom de Swollen Shoot) qui a pour agent pathogène un virus transmis et transporté par un insecte: la cochenille (puceron) par simple piqûre. Trois principaux symptômes sont en effet associés au développement de la maladie : le gonflement des rameaux et des racines, le jaunissement des feuilles et la déformation d'organes.

Le gonflement des rameaux, à la base, à l'extrémité ou dans l'entre nŒud, est le symptôme le plus spectaculaire de la maladie attribué à cette maladie. Les symptômes foliaires sont aussi fréquents. Sur les jeunes feuilles, la maladie se manifeste par un éclaircissement le long des nervures. Sur les feuilles adultes, l'on observe un éclaircissement jaunâtre. La déformation des feuilles et des cabosses est également observée. Les arbres malades présentent, en effet, des cabosses de petite taille et de forme arrondie ; ils subissent une forte défoliation et finissent par mourir. Elle transforme le plant de cacaoyer en un arbre qui semble avoir été ravagé par un feu de brousse.Pendant trois jours les délégués venus du Ghana, du Cameroun, du Niger, de Côte d'Ivoire et du Togo vont réfléchir aux stratégies de lutte appropriées.

Cette réunion est organisée en collaboration avec l'alliance des pays producteurs du cacao.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !