Tirer profit de la mondialisation

06/01/2016
Tirer profit de la mondialisation

37 bureaux à travers le monde

CIOA, un réseau de mise en relation des PME qui a effectuée son entrée sur le Marché Libre d'Euronext Paris en décembre dernier, a annoncé mercredi l’ouverture d’un bureau au Togo.

Le Groupe CIOA (Centre International d'Opportunités d'Affaires) est un cabinet d'ingénierie collaboratif qui apporte aux entreprises et aux organisations de toutes tailles, les stratégies, les connexions et les ressources pour faciliter, grâce à l'international et au digital, leur développement commercial, leurs approvisionnements et leur croissance externe par partenariat.

Avec sa place de marché qui cumule 2 millions de visiteurs par mois, CIOA met en relation ses clients avec ses 400.000 membres de 140 pays et leur fournit les outils numériques pour trouver des contreparties, transiger et gérer leurs transactions.

CIOA dispose de 37 bureaux franchisés et 1.700 courtiers affiliés, il fournit à ses clients une force de vente opérationnelle dans 50 pays.

CIOA fournit à ses entreprises une expertise pluridisciplinaire à la demande pour penser les stratégies opportunes et les mettre en oeuvre.

Le Groupe dispose d’un très fort ancrage en Afrique.

Les responsables de CIOA à Lomé souligne que le bureau togolais devra aider les acteurs économiques à tirer parti des opportunités nées de la mondialisation et des nouvelles technologies. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.