Togo-Brésil : balance commerciale à rééquilibrer

26/10/2009
Togo-Brésil : balance commerciale à rééquilibrer

Le ministre brésilien des Affaires étrangères, Luiz Amorim, a achevé dimanche une visite de 48 heures au Togo au cours de la laquelle il a été reçu par le chef de l'Etat, le Premier ministre et a signé une série d'accords avec son homologue Koffi Esaw.

A la tête d'une délégation de diplomates, d'officiels et dhommes d'affaires, M. Amorim poursuit une tournée africaine destinée à renforcer les échanges économiques entre Brasilia et le continent africain.Samedi, opérateurs privés togolais et brésiliens ont tenté d'élaborer une stratégie pour stimuler un courant d'affaires.

Guy Lorenzo, le ministre délégué auprès du président de la république, chargé du Commerce et de la Promotion du secteur privé, a reconnu qu'il existait un déséquilibre des échanges : « Sur dix mois de l'année 2009, aucune exportation du Togo vers le Brésil n'a été enregistrée alors qu'au même moment les importations du Brésil vers le Togo se chiffrent à 40 millions de dollars US ». I

De fait, M. Lorenzo a souhaité rééquilibrer la balance commerciale dans le cadre d'un partenariat gagnant-gagnant.

Le ministre a par ailleurs invité les entreprises brésiliennes à participer à la Foire commerciale de Lomé qui se déroulera en novembre prochain.

« Nous allons travailler à l'organisation d'une mission économique au Brésil dans quelques mois, dès que les conditions le permettront » a encore indiqué Guy Lorenzo ».  

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca fait mal !

Sport

Ecrasée par le Sénégal (6-0), jeudi, l’équipe féminine des Eperviers a vécu encore pire samedi.

Deux matchs avancés samedi

Sport

En match avancé samedi à Lomé As Togo-Port a battu Maranatha par 1 but contre 0. De son côté, Sémassi s’est imposée face à Asko (2-1).

Inauguration d'une usine pharmaceutique

Santé

Faure Gnassingbé a inauguré vendredi une usine pharmaceutique à Avéta (25km de Lomé). 

Dégringolade

Sport

Un classement qui ne va pas faire plaisir aux dirigeants de la Fédération togolaise de football.