Togo-France : « Journée économique » à Paris

04/03/2009
Togo-France : « Journée économique » à Paris

La Chambre de Commerce et d'industrie de Paris (CCIP) et la Maison de l'Afrique organisent le 11 mars prochain une « Journée économique » consacrée au Togo et à ses opportunités d'affaires. Une forte délégation togolaise conduite par le Premier ministre est attendue. Le ministre du Commerce, celui de l'Energie, de l'Enseignement et du Tourisme feront le voyage de Paris.

Présents également, le président de la Chambre de commerce et d'industrie du Togo (CCIT) et des représentants d'entreprises togolaises actives dans les secteurs de l'industrie, des télécommunications, de l'agro-alimentaire, du commerce, du tourisme et du bâtiment et des TP.La Journée débutera par une intervention du Premier ministre, Gilbert Houngbo, et du président de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris ; puis les participants auront droit à une présentation des opportunités d'investissement au Togo dans les mines, l'énergie, le transport, le tourisme, les télécommunications et la formation.

L'après-midi sera consacrée à des rencontres entre hommes d'affaires français et togolais.

La « Journée économique du Togo » se déroule à la Bourse de Commerce, 2, rue de Viarmes 75001 Paris à partir de 8h30

Inscriptions

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.