Togo, la prochaine nation startup ?

30/10/2015
Togo, la prochaine nation startup ?

Les entrepreneurs togolais ont beaucoup de talent

Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique et Marc Fonbaustier, l’ambassadeur de France à Lomé, ont lancé vendredi le ‘Challenge Startupper. Un concours initié par le Groupe pétrolier Total, et qui vise à récompenser les meilleurs projets de création ou de développement d’entreprises de moins de deux ans dans 34 pays d’Afrique.

‘La croissance économique est une réalité au Togo, mais l’emploi ne suit pas. Cette initiative va permettre aux nationaux de créer des entreprises à fort potentiel pour booster le développement’, a indiqué Adrien Bechonnet, directeur général de Total Togo.

La création de richesse par les jeunes entrepreneurs togolais dont on connaît l’étendue des talents est une préoccupation pour la France qui s’engage à accompagner le développement du Togo, a souligné de son côté Marc Fonbaustier.

Après toutes ces remarques, Cina Lawson a rappelé fort judicieusement aux uns et aux autres que l’Afrique était une terre d’opportunités, notamment pour ceux qui y vivent et qui entendent la faire prospérer.

‘Startupper’ est ouvert aux togolais de 35 ans au plus. Les inscriptions sont ouvertes à partir du 1er novembre et jusqu’au 31 janvier 2016 sur le site dédié

Les 3 meilleurs projets seront primés à hauteur de 20 millions de Fcfa. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.