Tout va devenir très simple

10/10/2013
Tout va devenir très simple

L’Etat togolais a signé jeudi avec Bureau VERITAS un contrat de concession de 10 ans pour la mise en place et l’exploitation du guichet unique électronique du commerce extérieur.

L’attributaire du marché est leader mondial des services d’évaluation de conformité et de certification. Il va investir près de 6 milliards de Fcfa pour la mise en place de ce guichet unique au Togo.

D’ici deux ans, le projet sera 100% opérationnel.

Thibaut Mauduit, le représentant de Veritas a indiqué que la mise en place de ce guichet allait permettre, d’une part, plus de transparence dans les relations entre les acteurs du commerce et, d’autre part, réduire considérablement les délais de traitement des marchandises.

‘C’est un projet collaboratif et ce boom technologique va contribuer à accroître le trafic terrestre, aéroportuaire et portuaire. Le Togo pourra à brève échéance profiter de sa position géographique dans la sous-région en facilitant des formalités et procédures aux opérateurs économiques’, a-t-il ajouté.

La ministre du Commerce, Bernadette Léguezim-Balouki, a indiqué que la facilitation du commerce international était au cœur des préoccupations des Etats qui tentent de se débarrasser de procédures trop lourdes. Il faut parfois plus de 100 formulaires pour une simple opération d’importation ou d’exportation, s’est-elle plaint.

Le contrat a été validé par les ministres du commerce, Bernadette Léguezim-Balouki, et des Transports, Ninsao Gnofam.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !