Trafic en grande pompe

10/03/2009
Trafic en grande pompe

Le trafic d'essence entre le Ghana et le Togo a atteint un niveau tel qu'Accra entend prendre des mesures répressives. Les compagnies de distribution semblent incapables de mettre un terme à un vol à grande échelle dans les stations-service des environs d'Aflao, à la frontière avec le Togo.

Les cuves des stations sont littéralement siphonnées par des gangs spécialisés qui font ensuite passer l'essence au Togo par camion ou par bateau.Le trafic s'est amplifié depuis décembre dernier quand le litre de super sans plomb a baissé à la pompe au Ghana. Il vaut un peu plus de 300 Fcfa contre 500 au Togo.

Certains gérants de stations-service travaillent main dans la main avec les réseaux mafieux pour voler l'essence, affirment la police ghanéenne.

Cette situation constitue un important préjudice pour l'Etat togolais et pour les distributeurs locaux.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine. 

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.