Trafic en grande pompe

10/03/2009
Trafic en grande pompe

Le trafic d'essence entre le Ghana et le Togo a atteint un niveau tel qu'Accra entend prendre des mesures répressives. Les compagnies de distribution semblent incapables de mettre un terme à un vol à grande échelle dans les stations-service des environs d'Aflao, à la frontière avec le Togo.

Les cuves des stations sont littéralement siphonnées par des gangs spécialisés qui font ensuite passer l'essence au Togo par camion ou par bateau.Le trafic s'est amplifié depuis décembre dernier quand le litre de super sans plomb a baissé à la pompe au Ghana. Il vaut un peu plus de 300 Fcfa contre 500 au Togo.

Certains gérants de stations-service travaillent main dans la main avec les réseaux mafieux pour voler l'essence, affirment la police ghanéenne.

Cette situation constitue un important préjudice pour l'Etat togolais et pour les distributeurs locaux.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.