Trafic en grande pompe

10/03/2009
Trafic en grande pompe

Le trafic d'essence entre le Ghana et le Togo a atteint un niveau tel qu'Accra entend prendre des mesures répressives. Les compagnies de distribution semblent incapables de mettre un terme à un vol à grande échelle dans les stations-service des environs d'Aflao, à la frontière avec le Togo.

Les cuves des stations sont littéralement siphonnées par des gangs spécialisés qui font ensuite passer l'essence au Togo par camion ou par bateau.Le trafic s'est amplifié depuis décembre dernier quand le litre de super sans plomb a baissé à la pompe au Ghana. Il vaut un peu plus de 300 Fcfa contre 500 au Togo.

Certains gérants de stations-service travaillent main dans la main avec les réseaux mafieux pour voler l'essence, affirment la police ghanéenne.

Cette situation constitue un important préjudice pour l'Etat togolais et pour les distributeurs locaux.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.