Transformation du phosphate : l’exemple israélien

27/11/2012
Transformation du phosphate : l’exemple israélien

Au premier jour de sa visite officielle en Israël, le président togolais s’est rendu dans le Sud d’Israël pour visiter le complexe industriel Rotem Amfert Negev, situé près de la ville de Dimona et spécialisé dans la production de phosphates et de ses dérivés, comme les engrais, l’acide sulfurique et la potasse.

Ce site, qui est une division de la multinationale Israel Chemicals Group, produit pour le marché local, mais 70% sont destinés à l’exportation, notamment en Europe.

Avant un aperçu des différents sites de production, le chef de l’Etat a été reçu à déjeuner par l’Etat-major du Groupe, à commencer par Avner Maimon, directeur général adjoint et chef des opérations.

Rotem Amfert Negev est l’exemple presque parfait de ce qui pourrait se faire à Kpémé. Le Togo est producteur de phosphates, mais il n’effectue aucune transformation. L’opportunité existe donc, reste à trouver les financements qui se montent à plusieurs centaines de millions de dollars.

Photo haut de page : Avner Maimon et le chef de l’Etat et sa délégation dans la gueule d’une énorme tractopelle utilisée pour l’extraction du phosphate

VOIR LE DIAPORAMA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.