Transformation du phosphate : l’exemple israélien

27/11/2012
Transformation du phosphate : l’exemple israélien

Au premier jour de sa visite officielle en Israël, le président togolais s’est rendu dans le Sud d’Israël pour visiter le complexe industriel Rotem Amfert Negev, situé près de la ville de Dimona et spécialisé dans la production de phosphates et de ses dérivés, comme les engrais, l’acide sulfurique et la potasse.

Ce site, qui est une division de la multinationale Israel Chemicals Group, produit pour le marché local, mais 70% sont destinés à l’exportation, notamment en Europe.

Avant un aperçu des différents sites de production, le chef de l’Etat a été reçu à déjeuner par l’Etat-major du Groupe, à commencer par Avner Maimon, directeur général adjoint et chef des opérations.

Rotem Amfert Negev est l’exemple presque parfait de ce qui pourrait se faire à Kpémé. Le Togo est producteur de phosphates, mais il n’effectue aucune transformation. L’opportunité existe donc, reste à trouver les financements qui se montent à plusieurs centaines de millions de dollars.

Photo haut de page : Avner Maimon et le chef de l’Etat et sa délégation dans la gueule d’une énorme tractopelle utilisée pour l’extraction du phosphate

VOIR LE DIAPORAMA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Adebayor a la fibre pour les nouvelles technos

Tech & Web

Emmanuel Adebayor, l’attaquant de Tottenham, s’intéresse aux technologies de l’information. Pense-t-il déjà à sa reconversion ? 

Un an pour déployer la fibre optique

Tech & Web

Le gouvernement a lancé le 10 mars dernier le projet e-gouvernement qui prévoit, entre autres, de raccorder 500 bâtiments administratifs par fibre optique.

La BM a largement ouvert son portefeuille

Coopération

De 2008 à 2015, le portefeuille de la Banque mondiale au Togo s’est considérablement renforcé passant de un à 15 projets majeurs.

Projets sociaux à Kara et Dapaong

Coopération

Togo Terminal, filiale du Groupe français Bolloré, finance à hauteur de 200 millions de Fcfa la construction de bâtiments scolaires, de hangars sur les marchés et d’infrastructures d’assainissement dans les villes de Kara et de Dapaong.