Travaux en phase de croisière

03/09/2013
Travaux en phase de croisière

Les travaux de la nouvelle aérogare de Lomé avancent rapidement, très rapidement même. Le gros œuvre est achevé à près de 80% et pour le reste, tout devrait être terminé d’ici un an. C’est ce qu’a indiqué mardi à republicoftogo.com le colonel Gnama Latta, directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile du Togo (ANAC) en visitant le chantier.

Construite sur deux niveaux (départs/arrivées), l’aérogare aura une surface de 21.000 m2 et disposera de 4 rampes télescopiques pour un accès direct aux avions

A terme, l’aéroport de Lomé, qui accueille de plus en plus de compagnies dont Asky dont c’est la base opérationnelle, pourra recevoir de 1,5 à 2 millions de passagers par an, contre 400 à 500.000 actuellement.

Le projet prévoit également l’extension de la zone de fret avec une capacité qui passera à 50.000 tonnes/an, contre 15.000 aujourd’hui.

Enfin, les travaux prévoient l’agrandissement du parking avions et la construction d’un second taxiway ; la voie de dégagement permettant de quitter la piste rapidement.

L’ancienne aérogare devrait être convertie en galerie commerciale et en hôtel.

Les travaux sont réalisés par l’entreprise chinoise ‘China airport Construction Inc’, déjà à l’origine du nouvel aéroport de Brazzaville (Congo). Le financement est assuré par un prêt concessionnel de 150 millions de dollars accordé par l’Exim Bank of China, la banque publique d’import-export.

L’inauguration est prévue en décembre 2014.

Photo haut de page : Gnama Latta devant la maquette de l’aérogare

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !