Un Togolais, un emploi !

14/12/2010
 Un Togolais, un emploi !

Des milliers de jeunes diplômés ont pris d’assaut mardi le Palais des congrès de Lomé ou s’est ouvert la 2e Semaine de l’emploi.
C’est le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Octave Nicoué Broohm (photo), qui a donné le coup d’envoi. Il avait à ses côtés la ministre du Développement à la base, Victoire Dogbé Tomégah.
« Le vrai marqueur dans la lutte contre la pauvreté, c’est l’emploi. Des jobs décents en grand nombre, permettent d’offrir à ceux qui n’ont pas de moyens un minimum de bien-être, à eux-mêmes et à leur famille ; un excellent moyen de raffermir la cohésion sociale », a déclaré M. Broohm.
Cette manifestation, a-t-il expliqué, vise «non seulement à rapprocher l’offre et la demande et à accroître les possibilités d’insertion, mais aussi à faire naître de nouvelles approches sur la façon d’aborder les questions liées à l’emploi ».
Le président du Patronat, Kossivi Nakou, a lancé un appel à toutes les entreprises togolaises pour accompagner la politique gouvernementale dont l’objectif est clair : « Un Togolais, un emploi ».
Tout en déplorant, l’inadéquation entre la formation et l’emploi, M. Nakou a plaidé pour une refonte des méthodes et des délais de formation des jeunes diplômés.
Plus d’une soixantaine de sociétés sont présentent au Palais des congrès pour des entretiens qui pourront déboucher sur des embauches.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.