Un corridor encore imparfait

03/12/2015
Un corridor encore imparfait

Faciliter les échanges commerciaux

Le Projet de facilitation du commerce et du transport sur le corridor Abidjan-Lagos (PFCTAL), une initiative financée par la Banque mondiale, s’intègre dans le programme régional de facilitation du transport et du transit routier des deux grandes organisations régionales que sont l’UEMOA et la Cédéao. 

Il vise à réduire les obstacles au commerce et au transport dans les ports et sur les routes le long du corridor Abidjan-Lagos en Côte d’Ivoire, au Ghana, au Togo, au Bénin et au Nigéria.

Long de 1000 km, il constitue la principale voie d'accès aux pays côtiers et enclavés d'Afrique de l'Ouest, tous les pays dépourvus de littoral utilisant au moins un port dans ce corridor.

L’organisation du corridor Abidjan-Lagos (OCAL) observe régulièrement les performances enregistrées par chacun des 5 pays. Une nouvelle réunion se tient jeudi à Lomé.

Pour ce qui concerne le Togo, les résultats sont encourageants.

La durée de déchargement au port de Lomé est passée de 18 à 13 jours. Le temps de traversée des camions au poste frontière de Kodjoviakopé (Togo-Ghana) est de 16h contre 41h il y a 5 ans et de 6h à Sanvee Condji (Togo-Bénin)

Le dédoublement de l’axe Aného-Sanvee Condji, la construction de nouveaux entrepôts sous douane, la construction d’un parking camions de 200 places à Vodougbé, la création d’un Guichet unique du commerce extérieur sont quelques unes de mesures qui facilitent le commerce inter-Etats.

Cependant, au Togo et dans les 4 autres pays du corridor tout ne fonctionne pas comme le souhaiterait l’OCAL. De nombreux obstacles persistent. La réunion de Lomé va permettre de les identifier et de tenter de les surmonter.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.

L'AIBA veut populariser la boxe au Togo

Sport

L’International boxing association (AIBA) a lancé vendredi l’année de la boxe en Afrique destinée à promouvoir cette discipline sur le continent.

Une justice en mouvement

Justice

Une étude réalisée par Afrobaromètre révèle que dans la plupart des pays africains, des obstacles majeurs entravent encore l'accès des citoyens à la justice.