Un environnement catalyseur de création de richesse

07/03/2014
Un environnement catalyseur de création de richesse

Il s’y emploie, mais la tâche est ardue. Le Togo fait des efforts pour améliorer l’environnement des affaires. Il y a du mieux. Ainsi les formalités pour créer une entreprise sont désormais de 24h. La création de l’Office togolais des recettes devrait permettre de disposer d’un système fiscal plus simple. Le pays n’a pas le choix s’il veut attirer l’investissement étranger.

‘Le Togo doit devenir une destination privilégiée des investissements tant nationaux qu’étrangers. Le gouvernement a fait de l’amélioration du climat des affaires l’une de ses priorités, en vue de consolider les bases d’une croissance forte et durable’, a déclaré vendredi le Premier ministre, Arthème Ahoomey-Zunu, à l’ouverture d’une réunion consacrée au rapport Doing Businnes, réalisé chaque année par la Banque mondiale. Une sorte de hit-parade des pays où il fait bon investir.

Les autorités bénéficient de l’appui des partenaires techniques et financiers pour mener les réformes permettant de créer un cadre propice aux affaires.

Les derniers rapports montrent que les efforts commencent à payer.

Le Premier ministre a présenté lors de la réunion, à laquelle assistaient le ministre de l’Economie et des Finances et le représentant de la Banque mondiale,  le mémorandum des réformes et la matrice des recommandations de ‘Doing Business’ au Togo

Le document souligne le coût élevé d'exploitation des entreprises qui constitue le principal obstacle à la croissance et contribue à fragiliser la confiance entre le secteur privé et le gouvernement. Autre problème relevé, l’acquittement des taxes. En plus de la problématique de la gouvernance, les lourdes procédures administratives ont l'effet pervers d'encourager les pratiques informelles.

Informations complémentaires

INTERVENTION PM.pdf 48,38 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.

'Une étape importante vers l'apaisement en Guinée-Bissau'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a salué mardi la nomination d’un Premier ministre de consensus en Guinée Bissau.

Le CHR d'Atakpamé va disposer d'une unité de soins critiques

Santé

L’hôpital régional d’Atakpamé disposera dans quelques semaines d’une unité de traumatologie ultra-moderne. Un don de la coopération israélienne.