Un patronat qui a la fibre sociale

24/02/2012
Un patronat qui a la fibre sociale

Le patronat est à la recherche de davantage de visibilité auprès du public. Quel est son rôle exact, qui sont ses membres, que fait-il pour aider le secteur privé ?

Autant de questions auxquelles a répondu jeudi Moctar Sow, le secrétaire général du Conseil national du patronat (CNP).

"Notre crédo est de porter, partout où besoin se fait sentir, la voix des entreprises privées sans distinction de taille, de défendre leurs intérêts et d'apporter notre contribution à l'amélioration de l'environnement des affaires tant au Togo qu'en Afrique de l'ouest", a indiqué M. Sow.

Le CNP, qui regroupe 14 organisations professionnelles issues de différents secteurs d’activité, se veut aussi une force de proposition en matière de politique économique et sociale.

Et Moctar Sow de citer le rôle du CNP dans le dialogue social, la lutte contre la vie chère, la stabilisation du prix des produits pétroliers, la charte des PME/PMI, la loi sur la Zone franche ou le Code des investissements.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

D1 : AS Togo Port prend la tête

Sport

Lors de la 14e journée de D1, disputée dimanche, Anges et Sémassi ont fait match nul (0-0).

Travail remarquable

Coopération

Implantée dans une cinquantaine de pays, dont le Togo, PLAN est une organisation non gouvernementale de solidarité internationale qui agit pour donner aux enfants et aux jeunes les plus marginalisés les moyens de construire leur avenir.

SCAPE : lever certains obstacles

Développement

La SCAPE, Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi, est la feuille de route que s’est donné le gouvernement pour assurer le développement économique du pays. Elle nécessite d’importants moyens et le concours actif des donateurs.

Chaude ambiance à la FTF

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) est secouée par une énième crise. L’ancien président de la Fédé, Tata Avlessi, s’oppose à son successeur, Gabriel Améyi,