Un redoutable virus menace la production de manioc

08/07/2018
Un redoutable virus menace la production de manioc

La riposte a été lancée

La culture du manioc pourrait être durablement affectée par un virus. Quand on sait que 80% de la population de l’Afrique de l’Ouest en consomme, il y a de quoi s’inquiéter.

Le virus a été identifié il y a des dizaines d’années en Tanzanie, mais il a depuis migré progressivement vers l’Ouest du continent.

Les spécialistes l'appellent ‘l’Ebola du manioc’.

La sécurité alimentaire de la région est réellement menacée

Le virus se propage par des mouches blanches. Les hommes peuvent aussi être des vecteurs de transmission lorsqu'ils transportent les boutures de manioc. Or le manioc est une culture de subsistance primordiale en Afrique. 

Financé par la Fondation Bill et Melinda Gates, un programme est mis en œuvre pour combattre la maladie avec bon espoir de la contenir, puis de la neutraliser.

Le Togo est associé au projet avec une dizaine d’autres pays de la région.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.