Un redoutable virus menace la production de manioc

08/07/2018
Un redoutable virus menace la production de manioc

La riposte a été lancée

La culture du manioc pourrait être durablement affectée par un virus. Quand on sait que 80% de la population de l’Afrique de l’Ouest en consomme, il y a de quoi s’inquiéter.

Le virus a été identifié il y a des dizaines d’années en Tanzanie, mais il a depuis migré progressivement vers l’Ouest du continent.

Les spécialistes l'appellent ‘l’Ebola du manioc’.

La sécurité alimentaire de la région est réellement menacée

Le virus se propage par des mouches blanches. Les hommes peuvent aussi être des vecteurs de transmission lorsqu'ils transportent les boutures de manioc. Or le manioc est une culture de subsistance primordiale en Afrique. 

Financé par la Fondation Bill et Melinda Gates, un programme est mis en œuvre pour combattre la maladie avec bon espoir de la contenir, puis de la neutraliser.

Le Togo est associé au projet avec une dizaine d’autres pays de la région.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.