Un trafic qui plombe les recettes publiques

15/08/2013
Un trafic qui plombe les recettes publiques

L’offensive contre le ‘boudé’, le carburant frelaté, ne faiblit pas. Une descente de la police et de la gendarmerie mercredi dans plusieurs localités de la préfecture de l’Avé a permis de saisir d’importantes quantités d’essence de contrebande.

 Les localités d’Aképé et de Noépé, situées près de la frontière Togo-Ghana, servent de Hub aux contrebandiers.

Le carburant, moins cher qu’à la pompe, est revendu dans les grandes villes du pays, mais sa composition incertaine risque de mettre en péril le fonctionnement des moteurs. Un risque qui ne semble pas inquiéter les automobilistes.

Ce trafic à grande échelle constitue une perte sèche pour l’Etat qui dépense déjà des milliards pour subventionner les produits pétroliers. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé. 

Business angels au chevet des start-up togolaises

Tech & Web

Belle opportunité pour les startups togolaises en quête de financement. Une plateforme leur permet de rechercher des investisseurs.

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.

Les adieux de Gakpé aux Eperviers

Sport

Serge Gakpé a annoncé jeudi qu'il prenait sa retraite internationale. Le Togolais évolue actuellement au Chievo de Vérone.