Un trafic qui plombe les recettes publiques

15/08/2013
Un trafic qui plombe les recettes publiques

L’offensive contre le ‘boudé’, le carburant frelaté, ne faiblit pas. Une descente de la police et de la gendarmerie mercredi dans plusieurs localités de la préfecture de l’Avé a permis de saisir d’importantes quantités d’essence de contrebande.

 Les localités d’Aképé et de Noépé, situées près de la frontière Togo-Ghana, servent de Hub aux contrebandiers.

Le carburant, moins cher qu’à la pompe, est revendu dans les grandes villes du pays, mais sa composition incertaine risque de mettre en péril le fonctionnement des moteurs. Un risque qui ne semble pas inquiéter les automobilistes.

Ce trafic à grande échelle constitue une perte sèche pour l’Etat qui dépense déjà des milliards pour subventionner les produits pétroliers. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.