Un trafic qui plombe les recettes publiques

15/08/2013
Un trafic qui plombe les recettes publiques

L’offensive contre le ‘boudé’, le carburant frelaté, ne faiblit pas. Une descente de la police et de la gendarmerie mercredi dans plusieurs localités de la préfecture de l’Avé a permis de saisir d’importantes quantités d’essence de contrebande.

 Les localités d’Aképé et de Noépé, situées près de la frontière Togo-Ghana, servent de Hub aux contrebandiers.

Le carburant, moins cher qu’à la pompe, est revendu dans les grandes villes du pays, mais sa composition incertaine risque de mettre en péril le fonctionnement des moteurs. Un risque qui ne semble pas inquiéter les automobilistes.

Ce trafic à grande échelle constitue une perte sèche pour l’Etat qui dépense déjà des milliards pour subventionner les produits pétroliers. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions.