Un weekend consacré à l’investissement

15/10/2011
Un weekend consacré à l’investissement

Les membres du «Togo Presidential Investment Advisory Council» (TPIAC), le Conseil sur l’investissement privé, sont réunis depuis vendredi soir à Blitta (région centrale) autour du président Faure Gnassingbé pour un week-end studieux consacré à l’économie et à l’investissement.

Créé par le chef de l’Etat en mars 2010, le TPIAC a pour mission de conseiller et d’orienter le gouvernement dans ses choix en matière d’investissement privé.

Cette seconde réunion doit permettre d’affiner les stratégies. 

A la fois forum d’échanges et Think Thank, le Conseil est une boîte à idées destinée à faire progresser le Togo économiquement.

Au centre des discussions de Blitta : comment améliorer le climat des affaires au Togo et accélérer la croissance économique et les investissements.

Plusieurs ministres participent aux réunions, dont ceux des Finances et de la Planification.

Une belle brochette d’hommes d’affaires appartient au TPIAC,  Arnold Ekpe, le directeur général d’Ecobank, la française Anne Lauvergeon, ancienne patronne d’Areva, la sud-africaine Koosum Kalyan, CEO de Petmin, Juergen Schrempp, ex-dirigeant de Mercedes ou encore le Britannique Simon Murray qui a fait fortune en Asie. 

Toutes ces personnalités du monde des affaires apportent leur expertise et disposent d’un solide carnet d’adresses. Toujours utile.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.