Une année coton !

22/01/2009
Une année coton !

L'agence de l'ONU pour l'Agriculture et l'Alimentation (FAO), a lancé jeudi l'Année internationale des fibres naturelles (coton, lin, laine, cachemire,...), rappelant que leur production rapporte 40 milliards d'euros par an aux agriculteurs de la planète. "La FAO entend célébrer les vertus du coton, du lin, du sisal, du chanvre, de la laine, de l'alpaga, de l'angora, du poil de chameau et du cachemire", selon un communiqué de cette organisation dont le siège est à Rome.

"Chaque année, 30 millions de tonnes de fibres naturelles sont extraites des animaux et des plantes de la planète (alpaga des Andes, coton, laine, chanvre, soie de Chine, coton d'Egypte...)", rappelle la FAO, précisant que la culture la plus importante est le coton, avec 25 millions de tonnes par an.Une production importante au Togo.

L'objectif principal de l'Année internationale des fibres naturelles est de souligner l'intérêt qu'elles représentent aussi bien pour les agriculteurs comme source de revenus que pour les consommateurs, selon l'agence onusienne.

La FAO donne ainsi l'exemple de l'abaca, bananier des Philippines et de l'Equateur, servant traditionnellement à la fabrication de cordes, mais qui "est aussi utilisé pour la confection des saucisses, des sacs de thé, des filtres à café et des billets de banque".

L'année sera marquée dans de nombreux pays par des conférences, des expositions, des défilés de mode et d'autres manifestations, notamment un Sommet international du mohair en Afrique du Sud et un Festival de la fibre créative en Nouvelle-Zélande, précise la FAO.

L'organisation "compte sur la générosité de ses partenaires du secteur privé et de ses membres pour l'aider à financer les différentes activités prévues".

En 2008, la FAO avait organisé l'Année internationale de la pomme de terre.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.