Une photographie du monde agricole

17/02/2012
Une photographie du monde agricole

Le premier ministre Gilbert Houngbo a donné vendredi le coup d’envoi du recensement national de l'agriculture."Nous avons besoin de disposer de données précises sur la situation de notre agriculture, de ses acteurs et des superficies exploitées pour élaborer une planification des actions à mener", explique Lamboni Mindi (photo), le secrétaire général du ministère de l'Agriculture. 

Republicoftogo.com: Un recensement pour quoi faire ? 

Lamboni Mindi: Cela va nous permettre d’avoir une photographie très précise du secteur agricole : nombre de producteurs, superficies exploitées, têtes de bétail, revenus, nombre de familles vivant de la production, groupements, etc… A partir de là, on pourra adapter au plus près notre politique agricole.

Republicoftogo.com: Le recensement concerne aussi l'élevage et la pêche

Lamboni Mindi: Bien sûr, le recensement national de l'agriculture, c'est l'expression générique qui inclut l'élevage, la pêche et la production agricole proprement dite. 

Il s'agit d'avoir une idée concernant la production végétale, animale et halieutique au Togo. A cela s'ajoute l'évaluation des outils utilisés pour cette production, la houe, les cultures attelées, les machines, etc…

Republicoftogo.com: Le Togo a-t-il déjà réalisé ce type de recensement dans le passé ?

Lamboni Mindi: Oui, le dernier date de 1996, mais les données sont totalement obsolètes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.