Une usine textile à 28 millions de dollars

07/03/2013
Une usine textile à 28 millions de dollars

Banbury, une société indienne spécialisée dans le textile, l’informatique, l’immobilier et les énergies renouvelables, a annoncé la construction d’une usine textile en Zone franche à Lomé. Deux responsables du Groupe viennent d’effectuer une visite au Togo. Pour Atul Mehta (photo) et Jagdish Prasad, le choix du Togo s’est fait sur un certain nombre de critères : qualité de la main d’œuvre, stabilité politique et situation géographique. 

28 millions de dollars environ devraient être investis dans la nouvelle unité.

Republicoftogo.com : Pourquoi le Togo ?

Atul Mehta : Le pays dispose d’un port en eau profonde et d’un système économique très performant. A partir du Togo, notre ambition est d’atteindre les pays de l’hinterland (Burkina-Faso, Niger, Mali) et ceux de la côte, à savoir le Bénin, le Ghana et le Nigéria.

En outre, matière première est disponible sur place avec du coton s de bonne qualité. Nous allons entrer sur le marché du tissu et faire une production à grande échelle.

Republicoftogo.com : Où l’usine sera-elle implantée ?

Atul Mehta : En Zone franche portuaire sur le même modèle que ce qui se fait en Inde. Cela correspond à notre business plan pour avoir les prix les plus compétitifs sortie usine.

D’ici le mois d’avril, nous reviendrons faire les derniers réglages avant de lancer les travaux.

Republicoftogo.com : Quel est le montant global de l’investissement ?

Atul Mehta : Ce sera très lourd, de l’ordre de 28 millions de dollars. L’usine fabriquera des pagnes de grande qualité et une large gamme de tissus. 

Site du Groupe

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !