Une visite positive

10/11/2007
Une visite positive

Le président du Togo, Faure Gnassingbé, a achevé une visite de trois jours à Washington. Visite axée sur les questions économiques.

Le chef de l'Etat a expliqué aux responsables du Fonds monétaire internationale (FMI) et de la Banque mondiale (BM) les réformes entreprises dans son pays depuis deux ans. Des réformes qui ont permis l'organisation d'élections législatives libres et transparentes le 14 octobre dernier. C'était d'ailleurs la condition exigée par ls institutions de Bretton Woods pour relancer la coopération.Avec Robert Zoellick, le président de la BM, et Dominique Strauss-Kahn, le directeur général du FMI, M. Gnassingbé a évoqué les mécanismes à mettre en place pour permettre au Togo de recevoir de nouveaux prêts et de reprendre ses arriérés de paiements à l'égard de la Banque mondiale.

Le chef de l'Etat a également rencontré les responsables de l'AGOA (African Growth and Opportunity Act) pour évoquer une possible adhésion du Togo à cet accord commercial qui permet à certains produits africains d'entrer sur la marché américain à conditions préférentielles.

Pendant son séjour à Washington, le leader togolais a aussi abordé les questions politiques lors de son entretien avec Jendayi E. Frazer, la sous-secrétaire d'Etat US chargée de l'Afrique. Mme Frazer s'est félicitée des conditions dans lesquelles s'est déroulée le scrutin législatif et s'est dite confiante quant à la relance de relations étroites entre Washington et Lomé.

En photo : le siège du FMI à Washington

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !