Véhicules d’occasion : grogne chez les importateurs

20/08/2012
Véhicules d’occasion : grogne chez les importateurs

Le Togo est avec le Bénin l’un des grands marchés des véhicules d’occasion importés d’Europe et des Etats-Unis. Chaque jour, les cargos déversent au port de Lomé des milliers de voitures en plus ou moins bon état. 

Mais des dizaines de sociétés spécialisées se plaignent des « taxes exorbitantes liées coûts de dédouanement ».

Entre les taxes d’importation et les frais d’immatriculation, les prix grimpent et les acheteurs sont de moins en moins nombreux, affirment les importateurs qui demandent aux autorités de faire un effort pour ne pas compromettre la filière.

Si les Togolais achètent de l’occasion, c’est que les tarifs des voitures neuves sont trop élevés ; en outre, l’obtention d’un crédit est quasi impossible pour les particuliers. Les acheteurs n’ont donc pas d’autres choix que de se tourner vers les véhicules arrivant au port dont certains sont considérés comme des épaves en Europe.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Du porte à porte pour lutter contre le sida

Santé

27.989 habitants de Lomé sont directement touchés par le sida. La grande majorité est traitée par ARV.

Le PNUD est à un moment décisif de sa coopération avec le Togo

Développement

Helen Clark, la patronne du PNUD, s’est entretenu mercredi à Lomé avec le Premier ministre et le ministre de l’Economie et des Finances

Le combat d'Helen Clark contre la pauvreté

Développement

Helen Clark, l’Administrateur du PNUD, a entamé mercredi une visite de 24h au Togo. Au programme, un appui au PUDC et aux femmes.

Les tailleurs de pierre ont de l'avenir

Coopération

Dans la région des Savanes et de la Kara, la pierre est une ressource naturelle. Des jeunes sont formés aux techniques de taille.