Vers un Open Sky continental

21/05/2018
Vers un Open Sky continental

Le principe de liberté de trafic avait été adopté il y a 18 ans

Le marché unique du transport aérien africain (MUTAA-SAATM, Single African Air Transport Market) a été lancé en début d’année par l’Union africaine.

L’objectif est de parvenir à un vaste accord Open Sky africain.

A ce jour, 23 Etats membres ont adhéré à l'engagement solennel parmi lesquels le Togo.

Faure Gnassingbé, le président togolais, a été  chargé par l’UA de mettre en oeuvre le projet.

C’est dans ce cadre que Lomé accueillera du 25 au 28 mai une réunion du groupe de travail ministériel sur l’opérationnalisation du marché unique.

L’initiative panafricaine n’est pas vraiment nouvelle. Elle prend le relais de l’accord de Yamoussoukro adopté en 1999 et approuvé par l’Assemblée des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UA à Lomé en juillet 2000. 44 pays avaient signé le document officiel, sans concrétisation.

Aujourd'hui, 80% du trafic aérien en Afrique est assuré par des compagnies aériennes non-africaines. 

Le SAATM devrait directement profiter aux grandes compagnies aériennes africaines comme Ethiopian Airlines, Kenya Airways, SAA, Egypt Air ou la RAM et aux transporteurs régionaux en Afrique de l’Ouest tels que Air Côte d’Ivoire et Asky.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.