Vers un accord Asky-Lufthansa ?

14/06/2010
Vers un accord Asky-Lufthansa ?

Nous évoquions le 10 juin dernier l’offensive de la compagnie aérienne allemande Lufthansa sur le continent avec l’ouverture de nouvelles lignes en Afrique de l’Ouest (notamment Lomé avec Brussels Airlines, dont elles est actionnaire) et en Afrique centrale et son souhait de faire d’Addis Abeba un Hub en Afrique de l’Est grâce à une alliance avec Ethiopian Airlines.
Jeune Afrique, paru lundi, s’intéresse également au sujet en interrogeant Joachim Steinbach, le vice-président Afrique de Lufthansa.
Ce dernier confirme les ambitions de l’entreprise et évoque la création de nouvelles compagnies africaines, à l’instar d’Asky, basée au Togo, dont les activités ont débuté en début d’année et qui relie 14 capitales africaines.
« Celles qui naissent aujourd’hui, comme Asky Airlines au Togo, visent le marché régional, à l’intérieur de l’Afrique, où il existe une forte demande de mobilité. Nous observons ce développement avec beaucoup d’intérêt et nous pourrons éventuellement envisager des coopérations avec ces nouvelles compagnies », explique M. Steinbach.
Asky, détenue par Ethiopian Airlines et des investisseurs institutionnels, est un projet porté par Koffi Gervais Djondo, ancien ministre togolais et fondateur d’Ecobank.

A noter que la compagnie ouvrira le 21 juin une nouvelle route, Pointe Noire au Congo, à raison de deux vols par semaine.
D’autres destinations comme Bangui, Lagos et Abidjan s’ajouteront très prochainement au réseau, indiquent les responsables d’Asky.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !