Victoire Dogbé : « J’ai la culture du résultat »

19/03/2010
Victoire Dogbé : « J’ai la culture du résultat »

Victoire Tomégah-Dogbé (photo), la ministre du Développement à la base, a présenté vendredi les premiers résultats du Projet de soutien aux activités économiques des groupements (PSAEG), huit mois après son lancement. L’ensemble des partenaires de cette initiative étaient présents ; les représentants des cinq régions du Togo, bien sûr, et des établissements financiers comme l’Ecobank, la BRS et la BTCI.
Republicoftogo.com : Satisfaite de ce bilan ?
Victoire Dogbé : Parlons chiffres d’abord. Nous avons octroyé des micro crédits à faibles taux d’intérêts à 503 groupements ce qui représente environ 6500 bénéficiaires, dont 4500 femmes pour un montant total décaissé avoisinant 678 millions de Fcfa.
Je dois, à cet égard, remercier l’ensemble du gouvernement pour son soutien.
Je suis donc satisfaite de ces premiers résultats d’autant que le projet initial prévoyait d’aider 100 groupements et nous sommes parvenus à cinq fois ce chiffre. De quoi effectivement être contente.
Republicoftogo.com : Entendez-vous renforcer l’appui aux groupements ?
Victoire Dogbé : Je privilégie une culture de résultats. Nous devons faire plus et mieux dans les mois qui viennent. Les établissements financiers, qui sont partie prenante de cette initiative, se sont engagés à accorder davantage de crédits. Par ailleurs, le gouvernement mettre prochainement en place un Fonds de garantie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.