Victoire Dogbé Tomégah : « Cultiver la terre et l'esprit d'équipe »

14/05/2009
Victoire Dogbé Tomégah : « Cultiver la terre et l'esprit d'équipe »

La ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargé du développement à la Base, Victoire Dogbé Tomégah, était mercredi dans le canton d'Agou Avévédjé (préfecture d'Agou) pour remettre du matériel agropastoral à 14 groupements. Cette politique d'aide à la base avait été lancée en novembre 2008 à Atakpamé par le président Faure Gnassingbé.

L'équipement comprend des râpeuses à manioc, des presses, des motopompes, des arrosoirs, des pèles, des brouettes et des égreneuses de maïs, d'une valeur de 8,5 millions de Fcfa.La ministre a également annoncé l'octroi d'un appui financier direct de 7 millions.

« Nous avons pu équiper ces groupements grâce à l'appui personnel et inestimable du chef de l'Etat qui a compris les préoccupations des communautés à la base » a expliqué Mme Dogbé.

Elle a demandé aux bénéficiaires de cultiver la terre avec passion, mais aussi l'esprit d'équipe et du bien commun.

Vendredi, la ministre effectuera une visite similaire dans la préfecture de Wawa pour poursuivre la distribution de matériel agricole.

Le projet de soutien aux initiatives économiques des groupements est doté d'un budget d'un milliard de Fcfa.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Ghana, Fan Milk va gérer ses propres déchets

Environnement

Au Togo, tout le monde connaît Fan Milk, le spécialiste ouest-africain des glaces et des jus distribués en pousse-pousse.

Les Eperviers ne bougent pas

Sport

La FIFA a publié jeudi son classement mensuel. Les Eperviers se maintiennent à la 33e place africaine et au 123e rang mondial.

Liberia : optimisme des présidents du Togo et du Nigeria

Cédéao

Le processus électoral ira bien à son terme ont indiqué mardi les présidents du Nigeria et de la Cédéao.

Les ravages de la cybercriminalité

Coopération

Le Conseil de l’Entente a décidé de s’attaquer au fléau de la cybercriminalité. Les arnaques sont de plus en plus sophistiquées en Afrique de l'Ouest.