Vite fait, bien fait

15/01/2016
Vite fait, bien fait

Le futur lobby du Radisson Blu - 2 février

Emblématique de la période faste des années 80, l’hôtel du 2 Février de Lomé avait été frappé de plein fouet par la chute du tourisme d’affaires liée à la situation politique au Togo à partir de 1990.

La tour de 35 étages, située au cœur de la capitale, a accueilli un sommet de l’Union africaine en 2000 avant de fermer définitivement ses portes.

Vendu au Groupe libyen public Laico, la réhabilitation n’a jamais commencé, notamment en raison de la chute du régime Kadhafi et de la rébellion.

En 2014, les députés ont voté en faveur d’un retour du complexe hôtelier dans le giron de l’Etat, mais pas question d’une exploitation directe. Le gouvernement n’a pas pour vocation de gérer des hôtels.

Une concession a été signée avec la société Kalyan Hospitality Development (Dubaï). A charge pour elle de réhabiliter la tour et de la gérer.

Les travaux engagés il y a un an sont presque achevés, une prouesse compte-tenu de la taille de l’édifice.

Le bâtiment a été totalement désossé, seule la structure a été conservée. Les architectes ont repensé les choses pour offrir un 5 étoiles très tendance. 256 chambres, 64 suites, des restaurants, des bars, plusieurs salles de conférences, une piscine et un casino. 

Le ‘2 février’ sera exploité sous la marque Radisson Blu (propriété de Carlson Rezidor Group).

L’ouverture est prévue dans quelques semaines.

L’hôtel accueillera cette année deux grandes manifestations, le sommet de l’Union africaine sur la sécurité maritime et le Forum africain sur l’investissement hôtelier.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !