Warnery sur le quai

25/03/2013
Warnery sur le quai

Les travaux du 3e quai au Port de Lomé (PAL) avancent à grande vitesse et devraient être achevés en octobre. L’ambassadeur de France au Togo, Nicolas Warnery, a pu s’en rendre compte lundi en effectuant une visite du site en compagnie de François Giovalucchi, le conseiller économique, et de Charles Gafan, le directeur général de Bolloré Africa Logistics au Togo et de Togo Terminal. Bolloré finance le projet à hauteur de 300 milliards de Fcfa.

« C’est un chantier spectaculaire, que ce soit, côté construction du 3e quai et refoulement du sable dragué du port », a déclaré M. Warnery.  

Pour le diplomate, «Le fait de doubler les capacités du PAL d’ici quelques années, c’est permettre à Lomé, qui bénéficie déjà d’ avantages naturels, de décoller et de marquer des points dans la concurrence internationale », a-t-il souligné ajoutant que « cela permettra de développer les échanges commerciaux entre le Togo et le reste du monde y compris la France ».

Le projet s'étend sur 36 hectares. Le quai aura une longueur de 450 mètres, mais le complexe dans son ensemble inclut la mise en place de différents équipements de manutention dont 24 portiques de parc, 4 portiques de quai ainsi que le dragage du bassin portuaire. 

Les installations pourront accueillir des navires de grande capacité transportant plus de 6000 conteneurs avec un traitement d’un million de conteneurs/an.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.

Le Togo grappille un petit point

Sport

La FIFA a publié jeudi son classement mensuel. Le Togo gagne un point. Il se retrouve à la 128e place au plan mondial.

Renforcement des capacités militaires des pays membres

Cédéao

La 38e réunion ordinaire du Comité des chefs d’état major de la Cédéao s’est achevée mercredi à Lomé.

Un PC bon marché fabriqué au Togo

Tech & Web

Des déchets informatiques utilisés pour fabriquer un ordinateur. Voilà un cycle vertueux.