Week-end de tous les dangers pour Moov et ses clients

08/08/2009
Week-end de tous les dangers pour Moov et ses clients

Depuis quelques semaines les autorités togolaises font planer la menace d'une suspension de la license de l'opérateur mobile Moov (groupe Atlantic telecom ) s'il ne se conforme pas à la nouvelle réglementation. « Le 22 mai 2009, un arrêté ministériel a fixé les conditions de renouvellement des licences pour les opérateurs de téléphonie. Depuis lors, Moov n'a pas versé un centime sur les 20 milliards qu'il doit à l'Etat, et nous estimons qu'il n'est plus intéressé par la licence qui lui avait été attribuée » a déclaré vendredi Masséna Palouki, le directeur général de l'Autorité de réglementation des secteurs des postes et télécommunications.

De fait, sans réaction de Moov d'ici lundi 10 août à 12h, le signal sera purement et simplement coupé.   Et dans cette affaire, les clients de l'opérateur risquent également d'en faire les frais car aucune procédure d'indemnisation ne semble à l'ordre du jour.

 

« Nous sommes bien conscients que dans un premier temps les clients vont en pâtir, mais comprenez que c'est bien la faute de Moov qui prend de l'agent chez les clients, cet argent doit aussi lui servir à payer la licence pour continuer à être opérationnel », explique M. Palouki,

 

Deux opérateurs GSM se partagent le marché au Togo, Togo Cellulaire et Moov.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.